Comment bien accueillir un juvenile morelia viridis?

Accueillir un juvénile morelia viridis chez soi 

 

Quelques règles de base pour bien démarrer avec un juvenile morelia viridis:

Le terrarium :

 Plusieurs choix s'offrent à vous, une fauna box, une boite ikea (avec système rack), un exoterra, peu importe, il faudra un terrarium d’une dimension comprise entre 20X20X20 ou 30X30X30. Ces mesures sont approximatives et peuvent varier d’une dizaine de centimètres.

Colmater le maximum d’aération (environ 90%) afin de faire monter facilement l’hygrométrie mais laisser une petite ventilation pour aérer un minimum.

 Pour le substrat, papier essuie tout, copeaux de bois, tourbe, ecorce de bois ...un substrat adapté à une maintenance type tropicale.

 

Le chauffage - thermostat :

 Prévoir un chauffage au plafond assuré par un tapis chauffant ou un câble chauffant (le plus facile sera l’installation d’un tapis chauffant).

Ce système, si possible sera installé sur la moitié de la surface du plafond.

Il pourra aussi être mis sur la partie haute d’un côté du terrarium. Au sol, il n’a aucun intérêt et n’est pas adapté à la recherche de la chaleur provenant du haut, typique des espèces arboricoles.

Le chauffage pourra être installé à l’intérieur comme à l’extérieur du terrarium, il sera important de vérifier que le juvénile ne puisse pas se lover sur une perche ou une plante et se coller en continue sur ce dernier (risque de brûlure).

Pour le thermostat, il est essentiel afin de fixer en continue la température adéquate dans le terrarium. Il sera utile de prendre un thermostat réglant la température jour – nuit, vu qu’une fois adulte, il est bien de les maintenir à 29-30°C jour et 25-26°C nuit.

Concernant les juvéniles, 29-30°C constant nuit comme jour, est très bien. La sonde du thermostat sera placée dans le tiers haut du terrarium.

   

Les perches :

 Prévoir de nombreuses perches, un minimum de trois à des hauteurs différentes permettant au juvénile de choisir le bon emplacement où la température sera idéale.

Si le serpenteau se trouve constamment sur la perche du bas, cela peut être signe qu’il fait trop chaud dans le terrarium et si il est constamment sur le haut, c’est qu’il peut faire trop froid.

Bien sur, c’est des signes éventuels donc à vérifier avec des thermomètres fiables et bien contrôler la température du terra.

La perche la plus haute sera fixée à une distance minimale de sécurité par rapport au système de chauffage.

  

L’hygrométrie :

 L’hygrométrie sera assurée par des pulvérisations régulières du terrarium associé à un bac d’eau de bonne taille mais pas profond. L’hygrométrie produite par le bac d’eau ne dépend pas de la profondeur du bac d’eau mais de la surface. Pour des juveniles, la valeur recherchée, sera d'envrion 90%, c'est à dire un air saturé en humidité afin d'éviter la déshydratation.

A savoir que les morelia viridis peuvent s’élever une fois adulte en ambiance « sèche », c'est-à-dire que l’hygrométrie est assurée par le bac d’eau et des pulvérisations sont opérées uniquement en période de mue. Cette pratique a pour but d’enrayer les infections respiratoires qui sont fréquentes chez cette espèce en cas de non-respect des règles de maintenance.

  

Eclairage :

 Il n’est pas nécessaire de prévoir un éclairage dans les premiers temps, la lumière du jour est suffisante. Cependant, une fois que le juvénile se sera bien développé et installé dans un terra plus spacieux, il sera utile d’installer une ampoule a économie d’énergie UVB 5.0 (ou autres éclairages de ce type).

Certains prétendent que les UV ne sont en aucun cas nécessaire pour les serpents, je ne polémiquerais pas sur le sujet mais il est bon de savoir que le morelia viridis est un animal nocturne certes, mais la journée, il est lové sur des branches d’arbres et la lumière du soleil (même si la végétation est dense) vient lui dorer ses écailles quotidiennement.

  

Les cachettes - stress:

 Juste une plante artificielle accrochée au plafond et tombant vers le bas, suffira à fournir une cachette sur toute la hauteur du terrarium. Il est souhaitable de ne pas charger en décoration dans les premiers temps afin de pouvoir contrôler visuellement le python à tout moment.

Il est important de ne pas manipuler régulièrement un juvénile morelia viridis comme nous pourrions le faire avec une elaphe guttata.

Adulte comme juvénile, ils sont sujets au stress, cependant, ils peuvent se manipuler mais uniquement pour nettoyer leurs terrariums ou autres manipulations justifiées.

Le morelia viridis est un serpent qui se touche avec les yeux.

 

Nourriture :

 Prévoir des rosés (fœtus de souris) et nourrir à raison d’une fois par semaine. Eviter le sur-nourrissage car il est cause de prolapsus.

Apprenez à connaître les besoins de votre animal, voyez la fréquence de ces défécations.

Faîtes attention à ce que votre animal ne se constipe pas, si les selles sont longues à venir après un ou deux repas alors patientez jusqu’à temps qu’il défèque.

 

 

Pour résumé, il faut vous équiper d’un terra de taille adapté, un tapis chauffant, un thermostat, un pulvérisateur, un thermomètre, des perches, un bac d'eau et une plante artificielle.

 

Une fois que tout le matériel sera acheté, il vous faudra l'installer au préalable en vue de tester les paramètres obtenues. Ensuite, vous pourrez sereinement acheter un juvénile morelia viridis.

 

Auteur: CARLIER Nicolas - moreliaviridis.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site